L’ARPPEA a été fondée en 1996 par quatre psychanalystes membres de sociétés psychanalytiques affiliées à l’Association Internationale de Psychanalyse : deux appartenant à la Société Psychanalytique de Paris (SPP), Bianca LECHEVALIER et Albert NAMER, deux à l’Association Psychanalytique de France (APF), Didier HOUZEL et Louis EDY. Elle s’est donné pour but d’offrir une formation en psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent selon des critères rigoureux. En outre, elle a vocation à diffuser l’information sur les développement de cette discipline, à promouvoir la recherche dans ce champ d’activité, à se saisir des questions éthiques concernant la profession de psychothérapeute et à promouvoir des échanges aux niveaux national et international.

L’ARPPEA est l’une des associations constituantes de la Fédération Française de Psychothérapie Psychanalytique de l’Enfant et de l’Adolescent [FFPPEA], créée en 1999, fédérant des associations de plusieurs régions françaises qui partagent les mêmes critères de formation et les mêmes principes éthiques et déontologiques.

Par l’intermédiaire de la FFPPEA, l’ARPPEA adhère à l’European Federation for Psychoanalytic Psychotherapy (EFPP), importante fédération européenne, fondée à Londres en 1991, regroupant 27 pays européens et fédérant des organisations nationales qui dispensent une formation selon des critères communs.

 

L’ARPPEA développe son enseignement via : le cursus, les activités scientifiques, l’organisation de séminaires annuels (Journées Normandes). Tous les deux ans elle participe à l’organisation de la Journée autour de l’observation du Nourrisson en collaboration avec l’université de Caen.